secrets de masseuses

Le massage réciproque de Myléna

Cher journal,

Depuis que je travaille au salon de massage naturiste, il se passe quelque chose d’un peu magique.  Je redécouvre celle que j’ai toujours été, une jeune femme assoiffée de sensations nouvelles.

Hier encore …  J’ai été choisie pour une initiation au massage réciproque pour Brice, un client habitué du salon. Je ne l’avais encore jamais massé. Je n’avais fait que l’apercevoir quelques fois au hammam naturiste, mais sa silhouette m’avait fait forte impression. Un homme grand, taillé dans le roc. Peut-être un rugbyman je m’étais dit. Je crois qu’il me faisait un peu peur ! Il m’évoquait quelque chose de brutal, de sauvage. Alors, quand j’ai vu qu’il avait réservé un massage avec moi, j’ai eu comme un frisson. Moi masseuse nue contre son corps de géant …

Quand il est entré dans ma salle, seulement une serviette autour de la taille, mon cœur a bondi dans ma poitrine. Je ne l’avais jamais vraiment bien regardé, détaillé. Il dégageait en fait une grande douceur … Il m’expliqua qu’il venait au salon pour se délasser les muscles car, je ne m’étais pas trompée, il était rugbyman professionnel. Mais qu’aussi, il avait des soucis avec sa femme, qu’au lit, ces derniers temps … elle le rejetait … Il voulait la reconquérir sensuellement et il avait pensé à un massage érotique pour la surprendre,  la faire vibrer à nouveau. Malheureusement il se sentait maladroit et sa femme était plutôt exigeante.

Je lui dis qu’il avait très bien fait d’opter pour quelques séances de massage réciproque … Une technique de massage naturiste des plus sensuelles. Un partage de plaisir, entre le massé, et sa masseuse nue. Il pourrait ainsi offrir son savoir-faire à sa femme. Ce serait une surprise des plus agréables.

Il avait soif de commencer et d’apprendre. Je me mis entièrement nue, et lui aussi.

Je l’invitai à s’allonger sur le ventre et commençai le massage sur lui,  lui montrant quelques gestes, lui prodiguant quelques caresses, qu’il pourrait ensuite me rendre. Je commençai par dénouer ses épaules sculptées, les enduisant d’huile et faisant rouler ses muscles entre mes doigts.  Je laissai monter en moi une sensation nouvelle. Je me sentais une autre femme à côté de cet homme. Plus petite, plus fragile. Presque sans défense. Je n’avais jamais touché un corps aussi massif.

Je laissai glisser mes mains le long de son dos, puis de ses fesses charnues, ses cuisses. La puissance au repos de cet homme me fascinait. Je lui proposai d’échanger les rôles et de me rendre la pareille. Il se releva d’un bloc. Une statue de marbre en mouvement. Je m’allongeai à mon tour, impatiente de son contact. Quand il posa ses mains sur moi, je me sentis fondre. Je m’en remis totalement à lui, en toute confiance.

Il n’était pas si maladroit … Ses gestes n’étaient pas encore précis, mais ses mains dégageaient une chaleur et un fluide presque hypnotisants. Je ne pouvais plus bouger. J’étais envoûtée. Il me demanda s’il faisait bien, si ce n’était pas trop fort, s’il ne me faisait pas mal. Ma voix peina à sortir, mais je réussis à lui répondre, à le rassurer. Alors, gorgé de confiance, il poursuivit le massage. Il fit aller et venir ses mains le long de mon corps avec de subtiles mais toniques pressions, électrisantes.

Il me demanda de me tourner et prit l’initiative d’improviser des mouvements.

Il fit onduler son torse sur mes seins, pour les masser. Ils étaient durs et lourds ces jours-ci et son massage me procura un plaisir intense. Je me sentais grisée, étourdie. Je pris sa main, et d’un regard lui proposai d’échanger à nouveau les rôles.

Le massage réciproque est comme une discussion muette et intime.

Je massai alors son torse avec mes seins, comme il l’avait fait, puis son ventre. C’était un corps à corps stimulant et réconfortant. Je m’attardai ensuite sur ses genoux, pour les détendre, ses chevilles, que je peinais presque à entourer de mes mains, ses pieds de titan.

Le massage se poursuivit encore quelques temps et Brice m’avait procuré autant de  plaisir que je lui en avais donné. Il semblait heureux et revigoré.  Il me dit qu’il avait appris beaucoup, qu’il reviendrait pour approfondir, et faire succomber sa femme, dont il était très amoureux …

Comme à son habitude, il fit un tour au hammam naturiste avant de repartir, pour parfaire son moment au salon.

Ah, comme je suis heureuse d’avoir retrouvé cette femme en moi, assoiffée de sensations nouvelles, que j’aime tant partager. Et pour ça, quoi de meilleur que le massage réciproque ?

Myléna